edgar sarin

 

L'eau de vos yeux dont le bruit m'exaspère.